Retour en haut de page
Partager

Prodigieuse Centella

Le saviez-vous ?

Centella asiatica appartient à la famille des apiacées, celles qu’on appelait autrefois plus volontiers, les ombellifères. En effet, cette famille de plantes se caractérise par leur inflorescence typique en forme d’ombelle; vous dégustez avec plaisir les ombellifères carotte, panais, céleri ou fenouil; vous agrémentez vos plats des apiacées persil, cumin, coriandre ou cerfeuil; vous vous soignez grâce au benjoin et à l’angélique mais vous évitez à juste titre les mortelles ciguës, fatales à Socrate ! Mais plus prodigieuse de toutes semble bien être Centella ...

Et pour découvrir ses vertus (et quelques calligraphies exotiques), visitons quelques pays de son habitat d’origine, les zones humides d’Asie et des iles du Pacifique :

  • Au Sri Lanka : Centella est utilisé comme un feuillage vert dans la cuisine sri-lankaise où il est appelé ගොටු කොළ, gotu kolaL’adjectif ගොටු, gotu, en cinghalais, signifie « une forme conique inversée » et කොළ, kola, comme « feuille ». Par ailleurs, les cinghalais ont remarqué que les éléphants, célèbres pour leur longévité, se nourrissaient de feuilles de cette plante. Ces dernières sont naturellement devenues synonymes de longévité…
  • En Asie du Sud-Est : Là aussi,   ស្លឹកត្រចៀកក្រាញ់ (cambodgien),   မြင်းခွာပင် (birman),   บัวบก (thaïlandais),   ຜັກໜອກ (laotien)… est consommée comme un légume frais; centella est considérée comme améliorant significativement la mémoire; elle serait également adaptée pour traiter certaines maladies mentales, ainsi que des maladies de peau comme l’eczéma.
  • En Inde : dans le système de la médecine ayurvédique, il y a déjà 3 000 ans, elle était nommée থানকুনি/যাদুমনি (thankuni/adumoni); elle était préconisée dans le traitement de diverses maladies: l’asthme, la bronchite, les leucorrhées, des diverses maladies de la peau…
  • En Chine :  Centella est connue comme 崩 大碗 (bang dai wun, littéralement «grand bol ébréché») ou 雷公 根 (lei gong gen, «la racine du dieu du tonnerre»); elle est présente dans l’ herbier chinois traditionnel « Shenonong » il y a 2 000 ans.
    La prodigieuse légende de centella prend effectivement racine en Chine avec Li Qingyun. Li Qingyun, 李清云, est un pharmacien et herboriste de médecine chinoise traditionnelle, mort en 1933. Il serait né en 1677 et aurait donc vécu 256 ans, loin devant le record officiel détenu par Jeanne Calment ! Cependant, sa date de naissance réelle n’a pas pu être déterminée avec certitude et sa prétendue longévité passe pour un mythe auprès de gérontologues.
    Toujours est-il que les marketeurs de la healthy food ont attribué à l’ingestion de gotu kola l’explication de cette longevité; Vu de l’Occident, l’herboriste chinois a donc rejoint l’éléphant malais…
    …Et Jeanne Calment reste toujours la doyenne de l’humanité ! elle est née à Arles en 1875 et s’y est éteinte plus de 122 années plus tard ! Je ne résiste pas à vous remémorer la savoureuse anecdote du notaire Raffray ayant acheté en viager l’appartement de Jeanne Calment alors que celle-ci était agée de 90 ans…Le pauvre notaire, qui avait cru flairé la bonne affaire, est décédé bien avant Mme Calment; sa femme continuera de payer la rente viagère jusqu’au décès de Jeanne, s’offrant un appartement au double de sa valeur…
  • Enfin à Madagascar : si le nom de Pierre Poivre est associé au giroflier (voir notre article) et au commerce des épices, celui de Pierre Boiteau est lié à centella, à Madagascar et au traitement de la lèpre.
    Après des études d’horticulture à Versailles, Pierre Boiteau s’installe à Madagascar; En 1936,  il accompagne le Dr Ch. Grimes à la léproserie de Manankavely. Entre temps, Pierre Boiteau aura eu l’intelligence d’apprendre le malgache ce qui lui permet alors d’échanger avec des tradi-praticiens locaux. Il va identifier les six plantes qu’ils utilisent pour traiter les lépreux. Parmi elles, il y a Centella asiatica.
    L’aventure se poursuit : après l’identification du principe actif, l’asiacoside, Pierre Boiteau met au point, avec Albert Rakoto Ratsimamanga, le médicament « Madécassol »; non pour s’enrichir personnellement ! non, les retombées économiques vont servir à créer l’IMRA (Institut malgache de recherches appliquées) qui existe toujours.
    Pierre Boiteau sera expulsé de Madagascar à la suite des évènements de 1947; néanmoins, un timbre à son effigie sera finalement édité par la Poste de Madagascar deux années aprés sa disparition , survenue en 1980.

Centella est veritablement prodigieuse car plus les scientifiques en étudient les propriétés, plus ils mettent en évidence leur importance et leur étendue; si elle ne permet certainement pas de vivre 256 ans, les études ont prouvé son intérêt

  • pour soulager la lèpre, apaiser les démangeaisons, adoucir les brûlures et cicatriser plus facilement;
  • En 2001, une équipe de chercheurs britanniques a démontré qu’elle permettait de traiter les varices;
  • Wattanathorn, en 2008, met en lumière des effets nootropiques : Centella permet d’améliorer les performances cognitives, mémoire et concentration, y compris chez la personne âgée;
  • Pour Jana en 2010, la plante a un effet anxiolytique marqué, atténuant non seulement les symptômes classiques des états anxieux, mais aussi l’état de stress ou de dépression associé.

Les prodiges de Centella pour votre peau

.. :

  • Capacité hydratante : …
  • Action antioxydante : ..
  • Activité anti-inflammatoire : ..
  • Activité dépurative : ..

Charles Buet, dans « Castelvautour », écrivait « Suis-je enrhumé ? Dans ce cas n’avez-vous plus de cet excellent cotignac d’Orléans… ». Le coing fleure bon dans nos intérieurs, ravit nos palais et illumine notre peau. A fréquenter sans modération !

« Loin d’altérer certains visages, les rides du temps les rendent encore plus émouvants. Ce n’est pas la vieillesse du visage que nous devons redouter, mais celle du coeur et de l’esprit, qui fige le langage et alourdit les traits. » –  Journées intimes (1983) de François Bott.

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content