Retour en haut de page
Partager

Des brassées de camomilles

Camomille, matricaire, anthémis,… seul l’oeil aiguisé et le savoir du botaniste permettent d’en faire une distinction avisée ! Pour faire simple, 3 « camomilles » (la camomille romaine, la camomille allemande et la grande camomille) ont été utilisées par l’homme, depuis la nuit des temps, pour leurs bienfaits…

Le saviez-vous ?

La camomille « allemande » est Matricaria recutita; c’est une plante annuelle qui pousse largement en Europe, Moyen-Orient, Afrique du Nord, Asie centrale. On lui préferera le nom commun de matricaire-camomille car l’épithète « allemande » n’est vraiment guère approprié; encore moins pertinent le qualificatif de « romaine » utilisé couramment pour Chamaemelum nobile, la camomille « romaine ».En effet, cette espèce ne pousse absolument pas de façon spontanée en Italie ! Reste Tanacetum parthenium, la grande camomille qui, effectivement, est la plus grande de ces trois camomilles.

Ce terme, générique, de camomille vient du grec chamaemelon χαμαιμηλον, « pomme du sol », le parfum de la camomille rappelant aux Grecs celui des pommes.

Les trois camomilles ont souvent été confondues dans leur usage médicinal. Pourtant, les moyens modernes d’analyse montrent que ce ne sont pas exactement les mêmes molécules qui seraient actives pour chacune de ces camomilles; c’est pourquoi les meilleures préparations mélangent au moins deux d’entre elles (Matricaria recutita et l’une des deux autres qui sont plus proches).

Les bienfaits des camomilles pour votre peau

Les vertus apaisantes de la tisane de camomille en ont fait un « classique »; son usage en cosmétique a débuté avec les lotions capillaires (surtout pour cheveux blonds). De nombreux composés ont depuis été identifiés qui rendent son emploi tout à fait recommandable pour la peau :

  • Action anti-oxydante : la première grande famille commune au 3 camomilles est celle des flavonoïdes; ceux-ci sont responsables de la couleur jaune du centre de la fleur, le capitule. Les flavonoïdes jouent un rôle majeur chez les plantes de protection contre les rayons UV et les radicaux libres.
  • Activité anti-inflammatoire : l’efficacité anti-inflammatoire semble ressortir de molécules différentes chez les 3 camomilles : Pour la matricaire-camomille, il s’agit du chamazulène, de la matricine et de l’α-bisabolol; pour la matricaire romaine, des polysaccharides seraient responsables de cette activité; enfin, pour la grande camomille, la tanétine et le parthénolide seraient particulièrement actifs.

Les expérimentations ont confirmé une réduction des inflammations de l’ordre de 40%. Le mode d’action reposerait sur l’inhibition de la production des prostaglandines.

La douceur des camomilles est bien connue et elles deviennent un partenaire de choix pour les soins des peaux les plus sensibles.

« Les liaisons commencent dans le champagne et finissent dans la camomille. » –  Citations drôles de Valéry Larbaud.

Vous aimerez ces produits contenant de l'extrait de fleurs de camomilles :

Gentle Cleansing

Des ingrédients remarquables Huile de jojoba, Des extraits de plantes d’une exceptionnelle richesse :