Le saviez-vous ?

La centaurée est notre bleuet des champs, de son nom scientifique, Centaurea cyanus. l’adjectif cyanus vient du grec ancien κύανος, kýanos et signifie « bleu sombre »; Centaurea vient du  latin Centaurus, lui-même issu du grec ancien Κένταυρος, Kéntauros, le centaure. Cetaurea se référait à diverses plantes médicinales mal déterminées. En effet, le  centaure Chiron, qui fut le précepteur , entre autres, d’Asclépios (Esculape) était fin connaisseur de la médecine par les plantes.

Depuis toujours donc, la centaurée bleuet fait partie de la pharmacopée naturelle.

Les Centaurées se caractérisent aussi par leurs graines qui produisent un élaïosome, c’est à dire une substance riche en sucres et en graisses, qui va attirer les fourmis. Ces dernières vont transporter les graines jusqu’à leur fourmilière pour nourrir leurs larves avec l’élaïosome; les graines trouveront alors un terrain fertile pour germer. Ce mode de dissémination des graines par le biais des fourmis est appelé myrmécochorie (du grec myrmex- fourmi et kore – dispersion).

En 1913, Richard Willstätter (prix Nobel de chimie pour ses travaux sur les pigments végétaux) oberva que la couleur bleue des bleuets et la couleur rouge des roses venaient du même pigment. Il émit l’hypothèse d’une influence du pH du « fluide cellulaire »; les frères japonais Shibata expliquèrent eux la différence par l’influence d’ions métalliques. Il a fallu un siècle pour élucider ce mystère et finalement concilier les deux théories; ce n’est qu’en 2005 que Takeda, au Japon, reconstruisit le pigment infiniment complexe d’un millier d’atomes du Bleuet (C366H384O228FeMg) !

Les bienfaits de la centaurée pour votre peau

Les anthocyanes (du grec ἄνθος, ánthos « fleur » et κύανος, kýanos « bleu sombre ») sont des pigments naturels des feuilles, des pétales et des fruits. La richesse des fleurs de la centaurée en anthocyanes – en particulier la cyanidine –  explique son grand intérêt en cosmétologie :

  • Le soin des yeux : Le bleuet a toujours été reconnu par la médecine populaire pour sa faculté à soigner les yeux ; cette vertu médicinale est sans doute à l’origine de son surnom français de « casse-lunettes« ! Il permettrait en effet de soigner les conjonctivites, les inflammations des paupières et des yeux fatigués et irrités.
  • La protection contre les UVs : Les anthocyanes sont des pigments qui absorbent les UVs (d’où leurs couleurs…). Ce faisant, ces pigments agissent comme un bouclier pour protéger l’ADN et les protéines cellulaires; on pense qu’il s’agit là de leur principale fonction pour les plantes.
  • L’activité anti-oxydante : les anthocyanes ont la capacité de piéger les radicaux libres; elles protègent ainsi les cellules des dégâts de l’oxydation. Il existe différents tests scientifiques pour mesurer l’efficacité anti-oxydante. Tous concordent pour considérer la cyanidine, pigment du bleuet, parmi les trois plus efficaces; son activité est très supérieure au trans-resvératrol par exemple !
  • Une innocuité parfaite : les anthocyanes sont si bien tolérées qu’ells entrent volontiers dans notre alimentation quotidienne ! On les retrouve en particulier en tant que colorants alimentaires (« E163 »).

« Les bleuets d’azur, dans les grands blés murs, nous font des clins d’oeil » chantait Marcel Amont et Edith Piaf. Toute de douceur et de poésie, la centaurée protège nos yeux et notre peau avec délicatesse.

« Un bleuet est de trop dans un champ de blé, et pourtant qui peut nier que c’est à lui que celui-ci doit son éclat ? » –  Les Bleuets  de Constantÿn Huygens.

1 Centaurée bleuet parmi les céréales | les bienfaits de la centaurée pour la peau